• 08 - 10 juin 2021
  • Porte de Versailles

RetailFictions

Par Monique Large

Le futur du retail en question

''L'objectif des RetailFictions est de questionner demain, d'envisager les futurs possibles afin d'en dégager les problématiques et implications pour le marketing point de vente. Il ne s'agit pas de prédire le futur mais de se projeter vers des scenarii possibles pour préparer demain de façon agile.''

Monique Large, Pollen Consulting

7 RetailFictions ...

... nourries par des visions extrêmes du futur, des technologies en émergence, les tabous du secteur retail et du marketing point de vente, ainsi que des imaginaires ''populaires'' du futur

... définies lors d'une séance de travail avec l'équipe du salon MPV, formulées sous forme de ''What if ... ?''

... imaginées et illustrées par PollenConsulting

... challengées par un panel d'experts : UN designer, UN start-uper, DEUX marques, DEUX journalistes, UN représentant d'une organisation d'industriels ... une diversité de visions pour nourrir les réflexions.

What if ...

RetailFiction n°1 : What if ... on bannissait tout plastique des espaces retail ?

Alors que l'interdiction des plastiques à usage unique a fait son apparition en cette rentrée 2020, les initiatives se multiplient pour présenter la filière emballage sous un jour plus durable. Apparaissent une multitude de succédanés au décrié emballage polymère : bioplastiques, papiers cirés, cartons, plastique issu de filières de recyclage, plastique compostable, sacs en tissus, bouteilles en verre et bambou. Sont-ils pour autant plus vertueux ? Tôt ou tard, il est probable que la vente en vrac soit privilégiée.

Comment alors animer ces lieux de vente 100% vrac, mettre en valeur les marques, informer et séduire le chaland avec 0 impact sur l'environnement ?

RetailFiction n°2 : What if ... on logeait des jeunes dans les centres commerciaux ?

Avec le développement de l'e-commerce, l'attrait d'un shopping de proximité et la multiplication de centre commerciaux, le foncier du retail est en pleine mutation et l'offre étant supérieure à la demande, centre-villes et zones commerciales en périphérie affichent des taux de vacance inquiétants. Des plans de restructuration se mettent en place pour réaffecter ces espaces libres à d'autres activités plus adaptées à l'évolution sociétale. Cette transformation ne compense pour autant pas la disparition des ''locomotives'' et leur flux de clients indispensable à la survie des commerces restants.

Comment animer les lieux vacants des zones retail assurant un environnement propice au développement des commerces ?

RetailFiction n°3 : What if ... on fabriquait tous nos produits dans le point de vente ?

Les consommateurs aspirent à être plus actifs dans leur shopping. Le do-it-yourself, jadis marginal et réservé aux loisirs créatifs, s'étend désormais à la cosmétique maison, aux produits de ménage comme au potager urbain.

Comment faciliter ce nouveau mode de vie éco-responsable par le retail ?

RetailFiction n°4 : What if ... la pub s'estompait avant de saturer le cerveau ?

Protéger sa vie privée ou se prémunir des publicités intempestives, sur le web c'est possible, grâce à l'installation d'ad blocker (20-25% des internautes) et réglementé par la RGPD. Alors que sur le web, le problème de l'infobésité est un sujet d'actualité, comment est-il traité en point de vente ?

Comment permettre à chacun de réguler son exposition aux publicités en point de vente comme il l'entend ?

RetailFiction n°5 : What if ... les consommateurs exigeaient une transparence totale ?

70% des Français achètent désormais en fonction de la confiance qu'ils ont en une marque, contre 50% en 2017 ! 62% de la génération Z se disent plus susceptibles d'acheter les produits d'une marque qui communique sur ses engagements. Mais aux normes et labels, trop abstraits, sera préférée la possibilité de vérifier par soi-même l'éthique des produits consommés. Une masse d'information qu'il s'agira de rendre accessible en temps réel et surtout lisible voire compréhensible.

À l'heure des objets connectés, quelle technologie peut-on imaginer pour garantir une information fiable à 100% et accessible à tous ?

RetailFiction n°6 : What if ... tout était livré ?

Avec la multiplication des livraisons que ce soit pour le res repas, les courses du quotidien ou les box en abonnement, le rôle du livreur devient central dans la relation client. C'est une étape cruciale dans le parcours shopper. La qualité de sa prestation impacte fortement le niveau de satisfaction et la loyauté du client.

En dehors du point de vente, comment engager physiquement le client dans une expérience mémorable ?

RetailFiction n°7 : What if ... tout était loué, prêté, échangé, mutualisé ?

Avec les plateformes de partage qui se développent, les consommateurs se détournent progressivement de l'achat. C'est l'ère du post-ownership, du ''vivre malin'' prôné notamment par les jeunes générations. 98% des 25-34 ans déclarent recourir aux services de plateformes valorisant la consommation collaborative. Les raisons sont avant tout économiques, mais au-delà c'est aussi une autre forme de relation plus incarnée et une consommation plus responsable qui sont valorisées. Ce mode de consommation a des répercussions sur le commerce conventionnel qui doit se réinventer !

Quelle expérience retail personnalisée et de confiance proposer à ceux qui n'achètent plus ?

Venez découvrir toutes les réponses imaginées par Monique Large sur le salon !